randonnée passion, il est  

 
Initialisation
       
  sommaire randonnées équipement fonds écrans écrans veille liens du net le forum newsletter  
       
                   
 


 
                   
 

Le Mont Valier, Seigneur du Couserans Ariégeois...

 
  L'inévitable introduction...  

 

Il s'agit de l'un des plus célèbres sommets pyrénéens, même si la nature ne lui a gratifié que 2838 mètres.

Le Mont Valier laisse lui aussi s'exprimer l'enchantement des Pyrénées ariégeoises et son implantation au coeur de la vallée du Couserans en fait une cime très convoitée à juste titre.

Les couleurs d'automne étaient présentes en ce début octobre de l'an 2006, émanant des couleurs jaunes, ocres et rouges sur la forêt de Hêtres de Riberot. Cette agréable randonnée incarnait la douceur à l'effleurement d'un vent doux accompagné du chant des oiseaux, du son de la cascade du Muscadet puis de celle du Riberot.

A vous maintenant, de découvrir le Mont Valier...

 

   
 
     
 

Parcourez et ainsi récupérez les plus belles photographies de cette galerie en procédant du clic droit sur votre souris. La résolution des photos s'effectue en 1024 x 768 ainsi que l'enregistrement. Alors bonne navigation à travers cette galerie.

Retrouvez également en bas de cette page, les cartes & itinéraires, mais aussi la région et son patrimoine. Alors, bonne ballade sur cette agréable toile.

 
                   
                   
                   
  FONDS D'ECRANS DU MONT VALIER (2838 m)    
 
 
  retour randonnée  
 
Au départ du parking du plat de Liau. (927 m)     Le Ribérot.   Un sentier très bien balisé en entretenu.
             
En contrebas, la vallée du Couserans.   La cascade de Nerech.   Vallée de Ribérot.   Cascade de Nerech ou Muscadet. (1477 m)
             
Le Ribérot.   L'étang rond (1929 m)   L'étang rond (1929 m) en direction du Pecouch.   L'étang rond (1929 m) & l'étant long (2125 m).
             
L'excellent refuge des Estagnous (2245 m)   Au sommet du Mont Valier (2838 m).   Notre groupe au sommet du Valier. (2838 m)   Les Antiques (crètes du Valier) 2838 m.
             
Les Antiques (crètes du Valier) 2838 m.   Le Mont Valier vu de l'étang du Milouga (1990 m).   Le Valier.   Les crètes de Pécouch.
             
L'étang rond (1929 m) et le Barrecul.   L'étang rond (1929 m).  

 

 

 

 

 

Le Mont Valier vu de l'étang de Milouga.  
             
           

retour randonnée

             

 

Carte Viamichelin

 

La carte de la randonnée.

 

Carte en relief Google Earth.

 Carte IGN n°6 Couserans-Pallars

 

 
             

Le parcours de cette randonnée comporte des zones à risques avec le passage de certaines arêtes sommitales qui demandent la plus grande vigilance. Randonnée Passion tient à rappeler qu'elle ne saurait être tenue pour responsable en cas d'accident. Cette page a pour but le récit et non l'incitation.


             
 

Participants:

Jean François ANDRADES Maître de course. HARRISMENDY Josiane - HARISMENDY - Jean Jacques, HARISMENDY Josy - MIEGEBIELLE Daniel - MIEGEBIELLE Nicole - PERRIN Jean - TRAILLE Anne-Marie - BICOCCHI Fabrice.


Prendre en direction de Castillon en Couserans (à 13 km au sud-ouest de Saint Girons par la D618 & la D4) et pousuivre ensuite la D4 durant 4,5 km vers le sud puis en direction du sud-ouest. Prendre à gauche (sud-ouest) une petite route très étroite qui va traverser la vallée du Ribérot appelée aussi foret domaniale de Ribérot ou du Couserans. Il vous suffira de continuer cette route jusqu'au parking du Pla de liau. (927 m).

Le sentier est remarquablement balisé en GR10 en son début avec des pancartes en bois pyrogravés. Remonter par la voie normale dite vallée du Ribérot en prenant pour repère la cascade du même nom ou dénommée de Nerech que vous apercevrez au loin. Le sentier est très bien tracé et la pente est respectable. Vous allez ensuite traverser une forêt de hêtres et disposer sur votre droite du torrent du Ribérot. En sortie de forêt à la cote 1400 m, rejoindre le cap des Lauses à 1892 m puis continuer sans abandonner les balises GR10. Votre direction à suivre sera "refuge des Estagnous". Vous passerez devant la cabane de Caussis puis suivre le sentier en direction de l'étang rond à la cote 1929 m que vous longerez par la gauche afin de reprendre en son opposé la cote menant au refuge des Estagnous. Il est recommandé de passer la nuit au refuge des Estagnous. Le lendemain longer vers le sud-est le sentier du Valier. Ce dernier est toujours très bien tracé, mais certaines portions deviennent assez étroites... suivre en direction du col de Faustin (2653 m) . Au col de Faustin, gravir le Valier par le nord-est la pente terminale d'ou vous pourrez en apercevoir les deux croix du sommet du Mont Valier.

Le retour pourra se faire par le même chemin, ou bien faire une boucle en redescendant au refuge d'Estagnous afin de gravir par l'arrière du refuge en prenant le sentier balisé en jaune du col de Pecouch. Du col de Pecouch, suivre le sentier balisé de jaune en direction de l'étang de Milouga. Depuis l'étang, prendre en direction de la cabane de Taus. Vous suivrez les indications GR10 vous menant en direction de la vallée du Ribérot.

 

 

 

 

 

Son nom semble lié à l'histoire religieuse locale, puisque Saint Valier, qui aurait donné son nom à la montagne, fut le fondateur de l'évêché du Couserans installé à Saint Lizier. Pendant la seconde guerre mondiale, une route d’évasion allant de Saint Girons à Esteri en Catalogne traversait le majestueux massif du mont Valier. Ce « Chemin de la Liberté » - nom donné en 1994 au sentier de grande randonnée qui suit son tracé a permis l'évasion de 782 personnes entre 1940 & 1944 et resta opérationnel, malgré la surveillance accrue des Allemands à partir de 1943 et les dénonciations de la part des collaborateurs Français, et il fonctionna jusqu’à la fin de la guerre.

En fait, le nom a pour étymologie le mot latin « Valis » (la vallée), parce qu'il est à la tête de tout un ensemble de vallées qui prennent leur source sur ses flancs :

Sur le versant français : Le ruisseau d'Artigues, affluent du Salat (qui lui-même prend sa source à quelques kilomètres du Mt Valier), - Le Ribérot, affluent du Lez, lui-même affluent du Salat,

Sur le versant espagnol (ou plus précisément catalan), - La Noguera Pallaresa, - et quelques kilomètres plus vers l'ouest, une des nombreuses sources de la Garonne.

Le Montt Valier est ainsi un véritable château d'eau, qui plus est, sur le versant nord de la chaîne, visible de loin, puisqu'on l'aperçoit nettement depuis les plaines de la Garonne et depuis Toulouse.

La réserve domaniale du Mont Valier est par arrêté ministériel du 05 juillet 2005, un vaste territoire situé sur la commune de Seix, comprenant la réserve domaniale du Mont-Valier - créée en 1937 (c'est une des plus anciennes des Pyrénées) - ainsi que la quasi-totalité du territoire domanial du massif de Fonta qui a été classé « zone de protection spéciale » en tant que site du réseau Natura.

 


Données indicatives:

       
Dénivelée ++ : +/- 2000 mètres
Dénivellée -- : +/- 2275 mètres
Durée totale : 2 jours - 1er jour (04h40 mn) - 2ème jour (08h36 mn) pauses incluses.
Randonnée du 29 septembre & 01 octobre 2006.

 

 

 


             
 
                   
  haut de page  
       

infos légales

livre d'or

mise à jour

adresser un mail