Sélectionner une page

Le Pic de Campbieil

S’il existe des randonnées particulièrement longues et interminables, la montée depuis le barrage de Cap de Long jusqu’au sommet du Campbieil figure au registre des ascensions sans fin. Nonobstant, vous serez infiniment récompensé du bruit enchanteur et continuel du torrent du glacier du pays Baché, ou des gracieuses cimes ornant les lieux, telles celles du Pic Badet (3160 m), du Pic Long (3192 m) ou plus particulièrement celle recherchée du Pic de Campbieil culminant à 3173 mètres…

Comment s’y rendre ?

Depuis le village de FABIAN après ARRAGNOUET et SAINT-LARRY SOULAN en vallée d’Aure, prendre la D.929 puis la route qui mène à la réserve du Néouvielle et plus particulièrement au barrage et au lac de Cap de Long.

Parcours de randonnée

Le parcours de cette randonnée comporte des zones à risques avec le passage de certaines arêtes sommitales qui demandent la plus grande vigilance. Randonnée Passion tient à rappeler qu’elle ne saurait être tenue pour responsable en cas d’accident. Cette page a pour but le récit et non l’incitation.

Cette randonnée est particulièrement longue, aussi il est nécessaire d’intégrer avant de partir pour près de 10 heures de marche Pyrénéenne, un temps parfait sans l’ombre d’un nuage. Il est fortement recommander de ne pas partir vers de telles altitudes par temps nuageux ou pire encore, glissant, à cause des passages pierreux ou recouvert de plaques d’ardoise pour ce qui est de la face nord-est du pic de Campbieil.
Remonter le sentier cairné en longeant le lac de Cap de Long par le Sud puis ensuite au bord du lac, vous apercevrez des cairns qui remontent en direction du Sud-Ouest du lac. Prendre ce sentier en direction de la montagne de Cap de Long en prenant peu à peu de l’altitude par rapport au lac. Après avoir remonté et laissé le lac de Cap de long derrière soit, et être passé devant quelques pins à crochet, vous redescendrez en traversant un pierrier en direction du torrent à la hauteur de la cote 2300 mètres. Vous traverserez ensuite le torrent de Cap de Long en suivant le sentier cairné par sa droite. Le sentier se trouve à droite du torrent pour effectuer l’ascension. Il est recommandé ensuite de remonter en direction du lac de Gourg de cap de long par l’Est en direction de la Hourquette de Cap de Long. La vue est ensuite splendide en direction de toute la chaine de Gavarnie, mais aussi sur le massif du Vignemale. Vous apprécierez la vue sur le Pic Badet et sur l’unique pic Long. Il est nécessaire de suivre le sentier de la ligne de crête en direction du Nord-Est qui mène au sommet du Campbieil. Le retour s’effectuera par le même chemin ou bien vous pourrez varier l’itinéraire en passant par les crêtes d’Estaragne et effectuer dans la même journée l’ascension du pic d’Estaragne (3006 m). Attention, car le retour par Estaragne est très aérien le long de sa ligne de crête, avec un passage délicat sur des dalles en ardoise pentue en descente du Campbieil par sa ligne Nord-Est.

L’histoire en question

Après la mise en service des réservoirs du lac d’Orédon (1884) et du lac d’Aumar (1901), le Ministère de l’Agriculture poursuivit sa politique d’aménagement hydraulique en construisant un barrage sur le lac de Cap-de-Long. Commencés en 1901, les travaux s’achevèrent au début de 1908. Le réservoir d’une capacité de 7 millions de m3 était destiné, comme ceux d’Orédon et Aumar, à alimenter le canal de la Neste.

En 1947, Électricité de France établit les projets d’un nouveau barrage-voûte de 101 m de haut, portant la capacité du réservoir de 7 à 67 millions de m³. Le nouvel ouvrage réunit l’ancien lac de Loustalat et celui de Cap-de-Long. Le barrage fut achevé en 1954. Le réservoir de Cap-de-Long alimente la centrale hydroélectrique de Pragnères (Gèdre, canton de Luz-Saint-Sauveur) par l’intermédiaire d’une galerie souterraine en charge de 10 km de long.

Le réservoir de Cap-de-Long est alimenté, par gravité, par les eaux de son bassin-versant (massif du Pic Long) et par celles du lac d’Aubert et du lac d’Aumar. Une station de pompage refoulante installée au-dessus de l’usine de Pragnères injecte dans le lac de Cap-de-Long les eaux provenant du barrage d’Ossoue, après un siphonnage de 900 m de dénivellation franchissant la vallée du Gave de Pau.

Données indicatives :

Dénivelée ++    →   +/- 1012 mètres
Dénivelée —    →   +/- 1012 mètres
Durée totale    →   10 h au total aller et retour

Randonnée du 26 juillet 200

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *