Sélectionner une page

Pic de l’Aneto

Comment s’y rendre ?

Il vous faudra rallier l’Espagne puis rejoindre Benasque via la RN 230 puis récupérer la A.199. À Benasque, il vous faudra traverser la ville puis continuer durant 5 à 6 kilomètres environ afin de prendre sur votre droite une route cimentée qui partira en contrebas. (Après un lac à l’apparence émeraude avec barrage). Continuation de cette route cimentée afin de rejoindre un parking avec une buvette. Garer la voiture sur le parking puis rallier le Refigio de la Renclusa afin d’y passer la nuit.

Il sera nécessaire de vous procurer les cartes Espagnoles pour cette randonnée. Carte routière Michelin.

Parcours de randonnée

Le parcours de cette randonnée comporte des zones à risques avec le passage de certaines arêtes sommitales qui demandent la plus grande vigilance. Randonnée Passion tient à rappeler qu’elle ne saurait être tenue pour responsable en cas d’accident. Cette page a pour but le récit et non l’incitation.

Quel magnifique parcours que celui de l’Aneto. Il vous faudra y prévoir la journée complète pour l’ascension puis le retour. Cette randonnée s’adresse à des personnes expérimentées et comporte des traversées de pierriers, de glaciers puis un passage délicat avec la traversée d’arrêtes sommitales au “pont de Mahomet”. Le matériel nécessaire comporte les crampons, le piolet ainsi que le baudrier et la corde.

Émergeant d’un glacier de 3 km2 de surface totale, le pic de l’Aneto (issu du nom du petit village de la Ribagorça le plus proche) est le point culminant des Pyrénées, ce qui lui vaut d’être aussi l’une des montagnes les plus visitées de la péninsule ibérique, et ce, malgré la relative difficulté d’accès et la longueur de la marche d’approche. Si la traversée du glacier n’oppose guère de difficulté, la plupart du temps en raison de sa faible déclivité et de son bon enneigement, la crête sommitale, assez aérienne sur une vingtaine de mètres, justifie à elle seule la renommée du pic.

Son ascension s’effectue le plus souvent à partir du grand refuge de la Rencluse situé à 2122 mètres d’altitude. L’itinéraire traverse, dans sa plus grande longueur, le glacier qui s’étend au nord du pic.
Au sommet on peut admirer une croix impressionnante et découvrir une vue contrastée, le Massif de la Maladetta enneigé au nord et le Haut-Aragon sombre et sec au sud.

Du refuge de la Rencluse (2140 mètres), monter en direction du portillon supérieur puis à ce dernier bifurcer sur la droite en contournant par la droite le pic du portillon supérieur. Traverser après le glacier de l’Aneto (avec ses crampons) afin de rallier le collado de Coronas puis le pont de Mahomet*. A cet endroit, il vous faudra vous encorder (recommandation) afin de traverser cette arrête sommitale et gravir le pic de l’Aneto. Vous serrez alors à 3304 mètres d’altitude et au plus au point des Pyrénées.

Les participants du Club Alpin Français Turbo Béarn de Pau à cette randonnée étaient: GRAND Pierre – BICOCCHI Fabrice – MARTIN Alain – BALLAY Jean et Françoise – MOREAU Jean-Luc – LAMBAN José – DELANOYE Roger – BASLY Arnaud – ANDRADES J-F.

L’histoire en question

La première ascension date du 20 juillet 1842 et fût réalisée par Albert de Franqueville et Platon de Tchihatchev, accompagnés de deux guides et deux chasseurs d’Isards: Ursule & Redonnet, utilisant une voie très détournée pour éviter de traverser le glacier. De la Rencluse, ils firent le tour du massif par le col d’alba et le lac de Cregüeña pour monter ensuite au col de Coronaset et finir par le pont de Mahomet. Quatre jours plus tard, Tchihatchev refit l’ascension, mais en passant cette fois par le glacier et la voie normale

*Le nom de “pont de Mahomet” vient de la religion musulmane qui précise que c’est un pont étroit qui donne accès au paradis, mais qui bascule sous les pieds des méchants et les précipite dans l’abîme.

Données indicatives :

Dénivelée ++    →    +1264 mètres
Dénivelée ++    →    +1264 mètres
Dénivellée —    →    – 1504 mètres
Durée ascension    →    06h30 environ
Durée descente    →    03h30 environ
Dépense calorique    →    5579 calories environ*

* Donnée à titre indicatif, varie en fonction du métabolisme individuel.

Randonnée du 26 juin 2006

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *