Sélectionner une page

Pêne Arrouye

Une vallée de Gripp proche de La Mongie ou vous pourrez apprécier le calme au bord des lacs de Caderolles et des Gréziolles.

Comment s’y rendre ?

Parcours de randonnée

Le parcours de cette randonnée comporte des zones à risques avec le passage de certaines arêtes sommitales qui demandent la plus grande vigilance. Randonnée Passion tient à rappeler qu’elle ne saurait être tenue pour responsable en cas d’accident. Cette page a pour but le récit et non l’incitation.

Découverte de sommets peu fréquenté et de site insoupçonné !!

Refuge de Campana et lac de Campana  par un itinéraire qui évite l’autoroute (GR10), depuis le lacet  du Garet.

La randonnée au refuge et au lac de Campana du Cloutou est un régal pour le randonneur amateur d’art . Elle offre toute une palette de couleurs allant du vert tendre des pelouses de la vallée de Campan aux chaudes couleurs d’un granit « doré », rehaussé du bleu céruléen des nombres lacs de la région. Ce vaste sanctuaire de la nature est le voisin de la réserve du Néouvielle. Itinéraire à ne partager qu’avec des amies ou amis et pour randonneuses et randonneurs avertis.

Carte : N° 1748 ET Néouvielle, au 1/25000

Époque conseillée : début de l’été et par grand beau.

Difficultés : Aucune quand l’itinéraire est en partie déneigé, attention par temps de brouillard dans ce cas ne pas s’engager dans le dédale des laquettes et du lac Noir revenir sur la laquette de Caderolles.

Horaires : 4 h 30 à 5 h pour le refuge, 1 h 30 de plus pour le pic de Bastan. Environ 3 h 30 pour la descente.

Total des montée : Jusqu’au refuge environ 1385 m, 490 m de plus pour le Pic de Bastan.

En résumé : Pour bon marcheurs on trouve toujours le retour long.

Accès voiture :

Monter vers La Mongie et le col du Tourmalet ; laisser la voiture dans le lacet du Garet, au abords de l’ancien bâtiment départ d’un téléphérique stationner de façon à ne pas  gêner la vie pastorale.

Rejoindre le ruisseau du Garet que l’on franchit sur une passerelle. Monter vers l’Est pour vers 1560 m franchir une sorte de collet nous retrouvons sur  le plateau le GR 10 venant d’Artigues sur ce plateau le laisser assez rapidement pour monter en direction du sud-est vers le Mail de Cristal ou on trouve un petit ruisseau qui peut-être sec en plein été. Monter dans les pelouses en cherchant l’itinéraire le plus facile jusqu’à la courbe de niveau 1900 m. prendre la ligne de crête orientée sud jusqu’au Soum de Marianette (2354m). Continuer en direction de Pène Arrouye sur la ligne de crête arrivée à proximité de roche grise tirant sur le blanc traversé sous le pic versant ouest sur une sente à brebis on rejoint le sommet par le sud ouest par un itinéraire évidant. (Attention dans la traversée sous le pic de ne pas être dominé par des brebis qui peuvent nous envoyer des cailloux).

Au sommet prendre le temps d’admirer ce paysage grandiose avec au fond la pointe du Soum de Salette, les contreforts du Campbiel,   avec le fameux pic long (3192) sommet le plus haut des Pyrénées Française. Néouvielle, Quatre Termes, Pènes Négre, Pène Blanque, Barassé et bien sûr le pic du Midi. La vallée avec les lacs de Caderolle , Gréziolles,  les diverses laquettes,  le refuge, le col du Bastanet avec à gauche le Portarras  et à droite le Bastan.

Avancer légèrement sur la ligne de crête puis descendre en recherchant au plus facile, pour rejoindre le passage le plus étroit dans le pierrier avec le point côté 2176 m. L’entrée

est repérée par deux cairns puis par des petites flèches jaune, dans ce beau paysage ou on peu rencontrer si on est très silencieux la perdrix des Pyrénées (une endémique) le Coq de Bruyères, ou ce qui est devenu plus rare le lagopède. Après les petites laquettes se diriger plein sud jusqu’au lac Noir pour rejoindre la laquette de Gréziolles en revenant ouest nord ouest.On retrouve le GR 10 jusqu’au refuge de Campana de Cloutou (2225m).

Si vous êtes en grande forme, vous pouvez tenter le Pic de Bastan.

Le retour s’effectue par le GR 10 jusqu’au Passets après le passage rocheux souvent glissant,   en dessous  on peut quitter le GR pour emprunté une bonne sente horizontale orienté plein Nord qui contourne une croupe avec en dessous la cabane de Barassé, on rejoint l’entrée du bois en limite de la réserve domaniale pour se retrouver au départ.

Participant à cette randonnée: Jean François ANDRADES (Maître de course) – Josiane – Fabrice.

Par Jean François ANDRADES.
Accompagnateur en haute montagne.
Vice-Président du Club Alpin Français Pau Turbo-Béarn

Données indicatives :

Dénivelée ++/–   →   +/-1070 mètres
Durée totale    →   +/- 08h59 mn environ
Durée ascension    →   +/- 05h00 environ
Durée descente    →   +/- 04h00 environ
Pulsations cardiaques    →   145 Bpm de moyenne* – sujet 41 ans, marathonien – extrême 85 / 164 bpm*
Dépense calorique    →   4900 calories environ*

* Donnée à titre indicatif, varie en fonction du métabolisme individuel. sujet entraîné 41 ans – 01h18′ sur le semi-marathon et 03h01′ sur le marathon.

Randonnée réalisée le 27 août 2006

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *