Sélectionner une page

Pic de la Munia

Inscrite au rang n° 62 de la hiérarchie Pyrénéenne, cette montagne fût longtemps considérée comme difficile par la voie normale, notamment au regard de son glacier qui a considérablement diminué. Nonobstant, cette montagne intègre encore de beaux passages enneigés, même à la mi-juillet comme ce fût le cas lors de notre ascension. La Munia est la montagne dominante du cirque de Troumouse, elle surpasse du haut de ses 3.133 mètres et sait se faire mériter. Cette montagne-là est complète, car pour la gravir, il vous faudra tantôt chausser les crampons et prendre le piolet, tantôt déchausser les crampons et reprendre les bâtons, tantôt s’encorder ou s’agripper en appui afin de passer le pas du chat, tantôt sillonner sa longue ligne de crête sommitale… Pour résumer, encore une montagne différente, magique et avec sa personnalité caractérisée.

Comment s’y rendre ?

Depuis Gèdre, prendre la direction de Héas et Troumouse. A Héas, continuer par la route (à péage) jusqu’au parking du cirque de Troumouse.

Carte IGN Gavarnie – Luz St-Sauveur – 1748 0T
Représentation satellite Google Earth
Autre documentation fortement conseillée: Rando Editions de Georges Véron (ASPE-OSSAU)

Parcours de randonnée

Le parcours de cette randonnée comporte des zones à risques avec le passage de certaines arêtes sommitales qui demandent la plus grande vigilance. Randonnée Passion tient à rappeler qu’elle ne saurait être tenue pour responsable en cas d’accident. Cette page a pour but le récit et non l’incitation.

Arrivé au parking de Troumouse, prendre en direction de la cabane de la vierge. Prendre le sentier à l’est vers les lacs des Aires. Après le ruisseau, laisser à gauche le sentier de la cabane de vierge et suivre le sentier en direction du lac. Le sentier se prolonge en direction du cirque de Troumouse, et des éboulis. Le sentier est cairn le long de la paroi du cirque. Ensuite le sentier se dirige vers le sud-est et il vous sera alors possible d’apercevoir les fameuses “deux sœurs de Troumouse” qui sont deux pics parallèles en forme d’obus. Arrivé devant les deux sœurs, environ 300 mètres avant d’atteindre celles-ci, il faudra prendre un couloir à droite, aux pieds et longeant le cirque. Il se peut que le couloir soit enneigé, même en été. Les crampons sont alors vivement conseillés, en fonction de la qualité de la neige. Il faut gravir ce couloir afin d’atteindre environ 300 mètres plus haut un plat s’ouvrant sur un second couloir. Ce dernier est plus étroit, mais également plus raide et moins long que le précédent. Ensuite un large plateau pentu se dessine au devant en direction du Col de la Munia situé à 2853 mètres d’altitude. Arrivé au Col de la Munia, il faut remonter en direction de la ligne des crêtes, sur des arrêtes sommitales. Le chemin est là aussi cairné. À mi-chemin, après un couloir et un bloc coincé (voie normale versant Espagnol) se situe le Pas du Chat. Le Pas du Chat, est une pente très raide qui court sur environ 30 mètres. Il se franchit soit encordé, soit sans corde. Les fissures dans la dalle peuvent servir d’appui. Ensuite, le chemin est très bien cairné jusqu’au sommet du Pic de la Munia.

L’histoire en question

Le cirque de Troumouse est situé au centre de la chaîne des Pyrénées, dans le département des Hautes-Pyrénées en France, formant la frontière avec l’Espagne.
Il possède un diamètre moyen de 4 km et son assise se situe aux alentours de 2200 mètres d’altitude. C’est l’un des plus grands cirques des Pyrénées et d’Europe.
Les sommets qui l’entourent atteignent entre 2800 mètres et 3133 mètres d’altitude, le pic de la Munia en étant le plus haut.

Le climat particulier du cirque fait qu’il est dépourvu d’arbres et de grands buissons. Grâce à son importance environnementale, le site est inclus dans le parc national des Pyrénées. Il est accessible par une route à péage.
Nos ancêtres pensaient que la terre était plate et que les océans tombaient dans le vide. Le cirque de Troumouse aurait aussi bien pu faire figure de fin de monde par la muraille qu’il représente. Cette muraille protectrice entoure un cirque de 4 km de diamètre. Elle s’élève, en son pic culminant, le Pic de la Munia, à 3133 mètres. Celui-ci est en compagnie du Soum des Salettes (2976), du Pic des Aguillous (2851), du pic de Gerbats (2904), Pic de Troumouse (3085), Pène Blanque (2905), Soum de Port Bieil (2596), Pics d’Estaubé (2810) et Tuque du Montferrant à 2639 m.

A l’intérieur du cirque, des prairies parcourues par des rus qui se jettent dans le lac des Aires. Le troupeau de vache est dispersé à l’intérieur.

Données indicatives :

Dénivelée ++    → +/- 1050 mètres
Dénivelée —    →   +/- 1050 mètres
Durée totale    →   0 h 00 (A/R) environ s’il faut chausser/déchausser régulièrement les crampons.
Dépense énergétique    → environ 3800 calories

Randonnée du 19 juillet 2008

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *